Nouveau cap pour le secteur de la traduction : la post-édition

Cette version française de mon article de blog The Latest Trend in the Translation Industry: PEMT a été traduite par Clovis Cerri dans le cadre de sa formation de Master TSM (Traduction Spécialisée Multilingue) à l’université de Lille. Cette traduction était publiée à l’origine sur le blog MasterTSM@Lille.

Avez-vous entendu parler de la dernière tendance sur le marché de la traduction ? Il s’agit de la PEMT, acronyme anglophone signifiant post-editing machine translation. En clair, les clients font appel à un programme pour traduire leur texte, lequel est ensuite envoyé à un traducteur chargé d’y apporter la touche finale. Certains d’entre eux utilisent des services de traduction automatique plus poussés que ceux disponibles en ligne. Néanmoins, l’expérience me prouve que Google Traduction est l’outil le plus populaire, et c’est donc celui auquel les clients ont le plus souvent recours pour obtenir leur traduction au coût d’une révision, soit environ 50 % du prix.

Continue reading

22 nouvelles raisons pour lesquelles une agence peut cesser de faire appel à vous

Cette version française de mon article de blog 22 more reasons why an agency might stop working with you a été traduite par Clothilde Radisson dans le cadre de sa formation de Master TSM (Traduction Spécialisée Multilingue) à l’université de Lille. Cette traduction était publiée à l’origine sur le blog MasterTSM@Lille.

En octobre 2014, j’avais publié sur mon ancien blog un billet concernant les raisons pour lesquelles une agence pourrait décider de mettre fin à sa collaboration avec vous. Le billet original ainsi que sa version republiée sur ce blog WordPress « My Words for a Change » ayant suscité beaucoup d’intérêt et de commentaires, j’ai décidé d’énumérer ci-dessous quelques raisons supplémentaires pour lesquelles une agence pourrait tout à coup cesser de vous contacter par e-mail ou par téléphone. Ces raisons sont fondées sur votre feedback et sur quelques-unes de mes propres observations.

Continue reading

Méfiez-vous de Google Translate

Cette version française de mon article de blog Warning about Google Translate a été traduite par Emma Le Barazer dans le cadre de sa formation de Master TSM (Traduction Spécialisée Multilingue) à l’université de Lille. Cette traduction était publiée à l’origine sur le blog MasterTSM@Lille.

Je me retrouve souvent à réviser des textes rédigés en anglais par des locuteurs non natifs (le plus souvent par des Espagnols, car j’arrive à déchiffrer ce qu’ils essayaient de dire). La plupart du temps, j’apprécie cette activité car les sujets sont intéressants, la qualité de la langue n’est en général pas trop mauvaise, et cette tâche ne m’oblige pas trop à taper au clavier (et mes bras se reposent un peu, alors que je souffre depuis peu de troubles musculosquelettiques).

Continue reading

Fifteen more reasons why you might stop working for an agency

no-1532844_1280Three of the most popular posts on my blog over the years have explored the relationship between translators and agencies: 18 reasons why an agency might stop working with you’; its sequel, based on feedback on the original post, 22 more reasons why an agency might stop working with you’; and a post looking at this relationship from the opposite perspective, ‘Thirteenish reasons why you might stop working for an agency’.

Today’s post is a sequel to the latter based on comments made on the original post, my own experience and opinions I have read in forums or discussed with colleagues in person.

Continue reading

Revision Survey Results – Part 5 – The Final Comments

thank-701985_1280The word is out: having your translations revised is THE way to grow as a translator. If you continue to work in your bubble without any feedback, you’ll make the same mistakes again and again, your word choices will remain narrow, you’ll never learn to think outside the box and your translations might never ever sing.

“I am not sure that one gains too much useful knowledge from a course on revision. Experience of being revised (whether monolingually or via translation) and revising is what makes you a better revisor. The interaction involved in close translator/reviser collaborations on big projects can be an abundant source of learning.”

“I work in a team of three where one person translates, another revises the translation (and the translator accepts/rejects the changes) and a third colleague does a final proof. This system generally works well and we all learn from each other too.”

“My case is special, because we are essentially an in-house team (some of us off-site), working for a host of departments/divisions as our ‘clients’. We have the same cycle for nearly all projects: translator – content reviser – translator – language reviser – translator – final approval (head of team). Therefore the translator has the final say in what to accept or reject from the reviser’s changes. But again, it is generally based on discussion and consensus.”

Continue reading

22 more reasons why an agency might stop working with you

hand-65688_1280Back in October 2014 on my old blog I wrote about some reasons why an agency might stop working with you. As both the original post and the republished version on this blog on WordPress, My Words for a Change, amassed a lot of interest and comments, I’ve highlighted some more reasons below why you might suddenly find an agency no longer calls or emails you. They are based on the feedback and a few of my own observations.

Although this and the previous post focus on working with agencies, some of the points are equally valid for working with direct clients. I hope you find them useful.

Continue reading